Du CIRAC à l’IFAEE

Depuis sa fondation en 1982, le Centre d’information et de recherche sur l’Allemagne contemporaine (CIRAC) a été un centre de recherche et d’expertise sur l’économie et la société allemandes et sur les relations franco-allemandes.
Les publications et travaux du CIRAC se sont adressés à la fois aux centres d’études et de recherche économiques, aux responsables de la vie publique et des milieux professionnels ainsi qu’aux diverses institutions universitaires et enseignants-chercheurs intéressés.

Fondation du CIRAC

Le CIRAC a été fondé le 1er mars 1982 à Paris, à la suite d’une déclaration commune du Président de la République française et du Chancelier fédéral lors du Sommet franco-allemand du 6 février 1981.

Sa création a été officiellement annoncée par le Président de la République française le 20 janvier 1983, lors de son discours devant le Bundestag.

En savoir plus sur l’historique du CIRAC

Missions du CIRAC

Dans la perspective de la construction européenne, le CIRAC a eu pour mission d’approfondir la connaissance de l’Allemagne en France dans les principaux domaines de la vie publique.
Conçu comme un centre d’expertise sur l’Allemagne et les relations franco-allemandes, s’adressant tant à la communauté des chercheurs et universitaires qu’aux acteurs et décideurs de la vie politique, économique et sociale, aux milieux professionnels et aux médias, il a développé son action sous différentes formes :

  • par des travaux de recherche et d’analyse ;
  • par des séminaires de réflexion et des missions d’étude en Allemagne ;
  • par une activité d’expertise et de conseil auprès des décideurs et multiplicateurs impliqués dans la coopération franco-allemande ;
  • par la publication de revues ou d’ouvrages spécialisés ;
  • par la gestion d’un centre de documentation sur l’économie et la société allemandes, ouvert aux personnes effectuant un travail d’enquête ou de recherche à des fins universitaires ou professionnelles.

Pour mener à bien cette action, le CIRAC a entretenu une coopération régulière avec divers organismes de recherche et institutions du monde professionnel, tant en Allemagne qu’à l’échelle européenne.

Création de l’IFAEE en 2018-2019

L’Institut franco-allemand d’études européennes (IFAEE) a été créé le 1er septembre 2018 pour continuer et amplifier le travail de recherche et d’expertise effectué depuis 36 ans au sein du CIRAC. Les activités déployées au sein du CIRAC continuent au sein de l’IFAEE, dont elles constituent désormais l’un des trois pôles. L’IFAEE comprend en effet les trois pôles suivants  :

  • premier pôle : « Histoires, Mémoires et Identités »
  • deuxième pôle (repris du CIRAC) : « Actualité de la relation franco-allemande »
  • troisième pôle : « France-Allemagne-Europe : quel ‘modèle’ dans la Troisième Révolution Industrielle ? »

Il est apparu en effet nécessaire, dans une période de crise et de mutations de la relation franco-allemande, et plus largement de la construction européenne, de mettre en perspective les enjeux d’actualité. Le premier pôle « Histoires, Mémoires et Identités » vise à réinterroger l’histoire des relations franco-allemandes et de la construction européenne en les plaçant dans une plus longue durée historique. Ce pôle sera ouvert à tous les chercheurs et étudiants travaillant sur l’histoire politique, économique, sociale et culturelle de la France, de l’Allemagne et de l’Europe à l’époque moderne et contemporaine. L’ambition de l’IFAEE est d’interroger plus particulièrement les périodes de crises, de fractures et de conflits qui ont marqué l’Europe des quatre derniers siècles. La construction d’une Europe unifiée après 1945 sera réinterprétée à la lumière des identités multiples qui caractérisent individus et sociétés au sein du continent.

Il ne s’agit pas d’interroger seulement le passé et le présent de la relation franco-allemande et de l’Europe, mais aussi leur avenir. Est-il possible d’anticiper sur ce que sera l’Europe en 2040 pour éclairer les choix politiques, économiques et sociaux d’aujourd’hui ? Notre continent est, comme le reste du monde, plongé dans une profonde mutation, conséquence de la révolution de l’information amorcée dans les années 1960. En se concentrant plus particulièrement sur le passage de la France et de l’Allemagne à la troisième révolution industrielle, l’IFAEE interrogera la « grande transformation » actuellement à l’œuvre : transition énergétique, développement des territoires durables, nouveaux business models, big data, intelligence artificielle, développement des biotechnologies, etc.

Un dernier point à souligner est que l’IFAEE souhaite, pour répondre aux défis du temps présent, élargir son champ d’activités (recherche, expertise) à la formation, et en particulier à la formation tout au long de la vie.